07 novembre 2011

Vins + Manga = Addiction

Mon initiation au monde du manga est plutôt tardive. Cependant extrêmement réussie, puisqu'avec la découverte des "Gouttes de Dieu", une trés forte addiction s'est installée. Un peu à la manière d'un roman policier qui pages aprés pages vous tiens éveillé jusqu'au bout de la nuit, ce manga à destination des oenophiles (et pas seulement)  sonne juste, tant au niveau du graphisme, de l'intrigue et de la précision quant aux vins et vignerons présentés. Evidemment quelques petites coquilles peuvent êtres relevées, mais globalement c'est un ouvrage trés pointus, qui tout au long de l'histoire fait découvrir les basiques de la dégustation, initie également aux systémes de classification et hiérarchisation des différents crus. Et surtout l'auteur arrive à faire passer un message rare et indispensable à tout vrai amateur de vin, qui est celui de l'émotion.

Présentation:

Les Gouttes de Dieu (神の雫, Kami no Shizuku?)
est un manga sur le vin écrit par Tadashi Agi et dessiné par Shu Okimoto.

Il est paru pour la première fois au Japon en novembre 2004 dans le Weekly Morning, un magazine de prépublication de manga, et continue toujours de paraître. Le manga a été reconnu comme le « meilleur livre du monde sur le vin » lors du Gourmand World Cookbook Awards 2009[1]. Fin 2008, plus de 2,2 millions de copies du manga s'étaient écoulées.


 L' histoire
Shizuku Kanzaki (神咲 雫, Kanzaki Shizuku?) est le fils de l'œnologue mondialement reconnu, Yutaka Kanzaki (神咲 豐多香, Kanzaki Yutaka?), récemment décédé et propriétaire d'une collection de vins très convoitée. Dans son testament, il décrit douze grands vins, les douze apôtres, ainsi qu'un treizième mystérieux vin idéal nommé Les Gouttes de Dieu. Afin de prendre possession de son héritage, Shizuku va devoir découvrir de quels vins il s'agit, dans une compétition avec Issei Tomine (遠峰 一青, Tōmine Issei?), un jeune œnologue réputé adopté par son père une semaine avant sa mort, dont il est légalement le frère.




Aucun commentaire:

bp sommelier link © DR

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.