28 juillet 2010

Spéciales Gillardeau



Au mois de juin dernier, j'ai eu la chance de visiter avec des amis, l'installation de la maison Gillardeau. J' ai alors appris que pour assurer une nourriture abondante toute l'année, une qualité constante et optimale de leurs huîtres, ils possédaient des parcs situés au large de l'Irlande et de la Normandie. Seul l'affinage en claires est effectué sur l'aire d'appellation Marennes-Oléron.  Ceci leur permet également d'être a l'abri en cas de contamination bactérienne, qui sont récurrentes en période estivale. Un peu a la manière d'un maître de chais, ils vont réaliser un assemblage de plusieurs "terroirs" (il faudrait inventer le mot "meroir") pour obtenir l'identité Gillardeau. Cette identité, c'est une huître trés creuse,  ronde et bien pleine. Au niveau gustatif elle est douce, iodée légèrement noisetée et peu salée. Avec une mâche incomparable ! L'adjectif "musclée" a même été utilisé entre nous pour définir la texture, lors d'une dégustation de 3 jours...Pour en avoir ouvert un certain nombre, je confirme qu'elles le sont "musclées"! Bien coriaces à ouvrir, mais tellement bonnes. Plusieurs flacons ont été ouverts, et même si c'est un accord trés classique, il faut dire que c'est le Muscadet de Sèvre et Maine Cuvée Amphibolite Nature 2008 de Jo Landron qui a fait le plus impression avec cette fameuse bourriche. Il faut aussi féliciter l'esprit d'innovation et la trés bonne idée qu'ils ont eu de mettre a disposition 24h / 24h de petites bourriches d'huîtres à l'entrée du pont de l'île d'Oléron, par l'intermédiaire d'un distributeur automatique ! Simplement génial. Un grand merci à Véronique pour son acceuil et sa générosité.


bp sommelier link © DR

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.