26 octobre 2008

Dégustation Hager / Soirée Millésime

CHABLIS 1er CRU VAUCOUPIN 2006 - DOMAINE DU COLOMBIER

De couleur jaune pâle aux reflets argentés, pure et limpide ce vin blanc présente une robe éclatante et cristalline. Au nez le minéral domine avec des notes iodées, typique du cépage chardonnay lorsqu'il est planté sur des marnes kimméridgiennes, l'identité du terroir de cette A.O.C. La bouche est franche, avec une attaque mordante. Tendue par une belle acidité, elle livre des arômes de zests de citrons et d'iode. Ce vin ciselé et pointu sera le parfait allié des crustacés, des tartares de poissons et des sushis. A dégusté de préférence dans les 5 ans, à une température de 12°C


GEWURZTRAMINER 2007 - DOMAINE ALBERT MANN

Vin blanc issu du cépage gewurztraminer, doté d'une couleur jaune sountenue, à la robe scintillante. L'olfaction exprime des notes exubérantes, traduites par des fruits exotiques, tel le litchee et la mandarine, mais aussi des arômes floraux avec des senteurs d'eau de rose. La structure en bouche est charnue, tendre, et précise à la fois. La gamme d'arômes fruités presiste, pour livrer une finale suave et sensuelle, réhaussée par une légère amertume, typée écorce de pamplemousse, affirmant le caractére minéral et droit du terroir. Ce cépage charmeur pourra riposter face à des plats épicés indiens, des plats aigres-doux asiatiques et plus simplement avec un munster fermier avec du cumin, ou un fois gras de canard au pain d'épices. A dégusté de préférence dans les 4 ans, à une température de 12°C.


SAINT-ESTEPHE 2001 - CRU BOURGEOIS - CHATEAU SEGUR DE CABANAC

Cette cuvée est issue d'un assemblage de cépages ou dominent le Cabernet-sauvignon et le Merlot. Son élevage durera 20 mois en fût neuf. De couleur rouge sombre, la robe est dense et profonde. Le nez complexe confirme l'élevage en fût de chêne, par une expression empyreumatique et torréfiée. La bouche ferme et ample dévoile des notes de fruits noirs, et laisse entrevoir un début d'évolution se traduisant par des flaveurs de sous-bois et de cacao. Archétype de son appelation, sur un millésime classique et représentatif, il s'associera parfaitement avec une souris d'agneau confite au thym ou encore avec un filet de sanglier grillé, accompagné d'une poêlé de cépes à l'ail. A dégusté de préférence carafé pour une bonne oxygénation, à une température de 17°C.


MOSCATO D'ASTI 2007 - BRICCO QUAGLIA - DOMAINE LA SPINETTA

Vin italien originaire du Piémont issu du cépage Muscat (Moscato en Italien).
Parfumé, aerien et désaltérant sont les adjéctifs le définissant le mieux.
Rafraichissant, ce vin pétillant évoque les fruits frais ou se croise la poire, la pêche de vigne et bien entendu le raisin frais. Equilibre parfait en bouche entre le moelleux, le charnu et la fraîcheur, celle-ci autorisée par une effervecence d'une extreme finesse. A préciser, ce vin ne titre que 5,5%vol. d'alcool. Ce qui en fait la bouteille gourmande par excellence, idéale à n'importe quel moment de la journée, elle est cependant parfaite pour clore un long repas, associée avec des desserts citronés, des fraises ou bien avec du gorgonzola. A dégusté de préférence dans les 3 ans, à une température de 10°C.


Vins servis durant les soirées dégustations "Millésime"

par la société Hager,
pour la présentation de leur

gamme d'interrupteurs Kallysta.


LIENS VERS LES DOMAINES VITICOLES

LE CHABLIS
http://www.chabliscolombier.com/

LE GEWURZTRAMINER

LE MOSCATO D'ASTI
http://www.la-spinetta.com/


CONCEPT AD VINAM AETERNAM
www.advinamaeternam.com/

22 octobre 2008

La capsule à vis

Au Domaine Albert Mann depuis le millésime 2004, sur leur gamme « Tradition » et certains vins de la gamme « Vins de Terroir », les capsules à vis sont présentes ; Les vins embouteillés de cette manière sont des vins portés sur le fruit et qui se consomme dans les 4/5 ans. « L'évolution d'un vin ne demande pas d'oxygène. Le vin développe ses capacités organoleptiques dans un environnement réductif où il acquiert des propriétés qualitatives supérieures ». Ces propos de Pascal Ribéreau Gayon (traité d'oenologie, 2000) devraient tordre le cou aux discours stéréotypés qui voudrait faire de l'oxygène l'élément indispensable à la bonification d'un vin. Les Néo-zélandais et les Australiens l'ont bien compris. La capsule à vis, réputée pour être hermétique à l'air (ou presque, suivant les joints), fait fureur actuellement dans ces deux pays. La Nouvelle-Zélande commercialise aujourd'hui la moitié de sa production avec des capsules à vis et vise 70% dès l'année prochaine ! En Australie, la capsule à vis représente aujourd'hui 30% de la production nationale. Plus proche de chez nous, les Suisses l'utilisent depuis deux décennies avec succès sur leurs vins blancs connus pour être sensibles à l'oxydation. Grâce à la capsule à vis, la qualité de nos vins ne change pas, ils restent sur le fruit. C'est la meilleure façon de protéger un vin, de le conserver intact tel qu'il était lors de la mise en bouteille. Et puis la capsule présente également l'avantage de se refermer après usage, de ne pas nécessiter de tire-bouchon et on peut emmener la bouteille en pique-nique ou encore la coucher dans le réfrigérateur sans qu'elle ne coule ». Aujourd'hui les grands crus de Michel Laroche munis de capsules à vis se retrouvent dans des restaurants étoilés au guide Michelin. D'autres exemples : André Lurton dans le Bordelais avec une partie de ses blancs 2004 du Château La Louvière, Bonnet et Couhins… Ces derniers utilisent le joint Saran Film Etain qui assure une excellente étanchéité. C'est qualitatif pour les vins blancs.

Aspects techniques de la capsule à vis
Les capsule à vis Stelvin sont munies du joint : Saran Film Etain. Il est composé d'une âme en polyéthylène expansé sur laquelle une couche d'étain vient renforcer l'étanchéité finale du film Saran en contact avec le liquide. Ce type de capsule convient parfaitement aux vins blancs. Le concept STELVIN répond aux nouvelles exigences de consommation d'aujourd'hui : en effet, cette capsule permet de conserver les qualités du vin grâce à une parfaite étanchéité au liquide, une régularité contrôlée des échanges de gaz et, surtout une absence de TCA. Par ailleurs, l'utilisation de la bouteille est améliorée grâce à une ouverture et une re-fermeture faciles ; autre avantage : debout, couchée ou tête en bas, la bouteille se conserve et se transporte dans toutes les positions. Concernant le coût, l'embouteillage avec une capsule à vis est aujourd'hui 10 à 20% plus cher que les systèmes traditionnels puisqu'il nécessite, en plus des capsules, des bouteilles spécifiques (produites en moins grande quantité donc plus chères) et de nouveaux équipements.

Des teneurs en SO2 stables avec la capsule
Des études comparatives de bouchage réalisées par les domaines Laroche à Chablis estiment qu'il y a une quasi stabilisation des teneurs en SO2 avec la capsule à vis comparée à d'autres systèmes de bouchages (liège aggloméré, synthétique…). Ce résultat est également confirmé aux Vignobles Du Peloux où l'utilisation de la capsule à vis a permis de diminuer légèrement les niveaux de sulfitage lors de la mise en bouteille. En Côtes du Rhône, l'Institut rhodanien, qui compare plusieurs obturateurs, juge qu'après un an de bouchage la capsule à vis semble garantir le meilleur équilibre au vin. En Australie, l'AWRI (Australian Wine Research Institute) qui a comparé quatorze types de bouchon a déjà montré que la capsule à vis permettait une meilleure conservation du taux en SO2 total et libre dans la bouteille. Elle diminue la sensibilité au brunissement et assure un maintien des notes fruitées, sans notes oxydées ou de fruit évolué. L'étude explique même que la capsule à vis permet l'obtention de « conditions idéales pour le vieillissement d'un vin en bouteille ». Elle serait donc parfaitement adaptée aux vins de garde. Sa durée de vie est estimée à plus ou moins vingt ans.

Changer les mentalités
Geneviève Teil, sociologue à l'INRA, explique qu' « il ne faut pas prouver aux gens que la capsule, c'est mieux pour eux, mais insister sur le fait que c'est bien pour le vin ». Voici son raisonnement : si le producteur, qui jusqu'ici laissait le consommateur se débrouiller avec des étiquettes complexes, change d'attitude et se préoccupe de la facilité d'ouverture de la bouteille ou du goût de bouchon, le client va se demander si le producteur n'est pas en train de réaliser une économie sur son dos. Mais si le producteur assure au consommateur que ce changement n'a pour but que d'accroître la qualité du vin, ça passe. « En France, les gens sont habitués à faire des efforts pour le vin, note Geneviève Teil, l'argument pratique du vin facile à reboucher ne marche pas.Le liège, utilisé traditionnellement, possède toutes les caractéristiques qui assurent une bonne étanchéité, mais, produit naturel, il comporte des faiblesses dont la présence de TCA à l'origine du « goût de bouchon ». Fort de ces constats et avec 25 ans d'expérience sue le produit, Alcan Packaging Capsules a mis au point le concept STELVIN qui répond à chacune de ces exigences :

- Sans risque de développement de TCA
- Tout en permettant aux vins de conserver leur typicité
- Capsule neutre et stable o D'une grande qualité esthétique
- Et qui répond aux exigences de commodité des consommateurs.

Sur le plan historique, Pechiney met au point la capsule à vis pour le vin dans les années 70 : la capsule STELVIN est née. Avec elle, la bague BVS spécialement adaptée à cette capsule. Le marché suisse est alors le premier à adopter très largement le concept STELVIN. En 2001, les USA, l'Australie et la Nouvelle Zélande commencent à opter en faveur du concept STELVIN tant sur leurs vins blancs que sur les vins rouges. 2002 est l'année de confirmation pour ces pays du Nouveau Monde, ainsi que le Chili et l'Argentine ; la France, l'Allemagne percent.


(Sources : © Domaine Albert Mann 2008 ) http://www.albertmann.com

18 octobre 2008

Le Dico nouveau est arrivé !

Aprés l'indispensable (en tout cas à ma bibliothèque) "Dictionnaire amoureux du vin" de Bernard Pivot, un nouvel ouvrage vient compléter la collection de l'éditeur Plon. Cette fois c'est la Gastronomie qui nous est contée dans ce "dico" par Christian Millau. Pour resituer le personnage, il est le créateur des guides et du mensuel Gault-Millau avec son ami Henri Gault en 1959, il a également collaboré à de nombreux magazines Paris-Match, Elle, L'Express, etc... et tenu une rubrique hebdomadaire à Europe 1 pendant 26 ans. Il se consacre depuis 1995 à l'écriture. Il a reçu le Grand Prix de la Biographie de l'Académie française et le Prix Joseph Kessel pour 'Au galop des hussards'.

Anecdotes, curiosités et parfois drôleries font de ce livre un bon divertissement, consacré à l'univers de la table à travers les souvenirs et les les points de vue de Christian Millau. En voici la quatrième de couverture :
« Pour qui a roulé sa bosse et son estomac dans la terre entière, un Dictionnaire amoureux de la gastronomie ne saurait infliger au lecteur une indigestion de savants articles et de pontifiante érudition. Je ne veux que lui donner faim et soif, en lui racontant, de A jusqu'à Z, la gastronomie vécue par un gastronome qui ne se prend pas pour un professeur et n'ambitionne que d'être un gourmand, curieux des bonnes choses, des rencontres, des découvertes et des plaisirs de la vie. A travers mes expériences, mes éclats de rire, mes moqueries, mes petits coups de colère et mes émerveillements, je crois pouvoir restituer, de manière directe et vivante, les saveurs d'un monde qui permet à chacun de nous de s'évader des mornes contraintes de la vie quotidienne. J'ai pensé que pour faire partager à mon lecteur les bonheurs, les surprises ou les déconvenues de la table, le mieux était de se couler dans la peau du conteur qui, chaque fois, illustre son propos avec une histoire ou une anecdote qui lui sont personnelles. Ainsi, lorsque j'aborde le mot « aphrodisiaque », je commence par conter un souvenir de mon adolescence, quand l'arrivée inopinée de mes parents avaient mis fin à un souper prometteur où, de la truffe au dessert au gingembre, tout était en place pour une victoire à la hussarde. Quand je parle de caviar, j'emmène mon lecteur pêcher le beluga avec moi au lare des rives de la mer Caspienne. Quand je lui fais déguster un lièvre à la royale, je l'invite au Palais-Royal chez Mme Colette et, si je lui offre de partager un somptueux curry à l'indienne, il se retrouve subitement transporté à New Delhi. »

Plon
Éditeur de littérature populaire et d'essais marqués, pour beaucoup, par une idéologie franchement conservatricePlon, maison fondée en 1845 par une famille d'imprimeurs d'origine danoise, a été longtemps liée à la Librairie académique Perrin au sein des Presses de la Cité. Devenue une branche d'Editis, Plon-Perrin a été vendue en juin 2004 à Wendel Investissement, dirigé par Ernest-Antoine Sellière, et, en 2005, les deux maisons ont fini par se séparer.L'éditeur des Mémoires de Winston Churchill, Charles de Gaulle, Georges Pompidou et Valéry Giscard d’Estaing, est aussi celui de l'excellente collection Terre humaine de Jean Malaurie. Si les éditions Plon continuent à produire des livres de qualité, notamment la collection des Dictionnaires amoureux, elles n'hésitent pas, à l'occasion, à verser dans le populisme, en témoigne, par exemple, la publication du pamphlet raciste d'Oriana Fallacci, La Rage et l'orgueil (2002).Le catalogue comprend des œuvres de Norman Mailer, Nadine Gordimer, Salman Rushdie, Jean Dutourd, Françoise Sagan, Philippe Sollers, Jean-François Revel, Jean-François Deniau, Maurice Druon et plus récemment Michel del Castillo et Mario Vargas Llosa.

Le site internet des éditions PlonCoordonnées : 76, rue Bonaparte, 75006 Paris - tél : 33 (0)1 44 41 35 00 - fax : +33 (0)1 44 41 35 02.



Caractéristiques du livre
DICTIONNAIRE AMOUREUX DE LA GASTRONOMIE


Auteur : Christian Millau
Date de parution : 10/2008
ISBN : 9782259206983
Editeur : Plon
Dimensions : 13X20 cm
Poids : 826 g
EAN : 9782259206983

Buvez du blanc!

Le vin blanc est aussi bon que le vin rouge pour la prévention des risques cardio-vasculaires. C’est ce qu’affirme une équipe de chercheurs de l’Université de Médecine du Connecticut, qui a conduit des expérimentations sur des rats. Ces tests ont montré qu’à des doses équivalentes à un ou deux verres de blanc par jour, les rats bénéficiaient d’effets similaires à ceux obtenus avec les vins rouges pour la prévention des maladies cardio-vasculaires avec une diminution observées des lésions après un arrêt cardiaque par rapport à des témoins n’ayant bu que de l’eau. Jusqu’ici, il était admis que c’était le resveratol, une substance présente dans la peau des raisins, qui jouait un rôle bénéfique dans la prévention des risques cardio-vasculaires. Dipack Das, le chercheur en biologie moléculaire qui a mené l’étude, a constaté que deux autres composés présents dans les vins blancs avaient un effet similaire : le tyrosol et l’hydroxytyrosol. Le chercheur explique cet effet par la similarité de la structure de ces trois composés.
[Source : newscientist]

08 octobre 2008

Bravo Pierre !

Best Wine Newcomer 2007:

Pierre Paillot, sommelier, Mint Restaurant, Dublin There has been considerable change in the Irish hotel and restaurant trade over the last year.The high point being the delightful makeover of Patrick Guilbaud’s restaurant at theMerrion; the low point being the hugely disappointing Shelbourne revamp.Through all the noise and heat, quality has, as ever, risen to the top. L’Ecrivain’s Martina Delaney and Sheen Falls’s Damien Trinckquel take the top sommelier spots (Delaney for the third year in a row). But if these wine winners glance over their shoulder they will see a rising star in Rhone-trained Frenchman Pierre Paillot, whose wine list at Mint in Ranelagh is a vinous and aesthetic masterpiece.

02 octobre 2008

Nouveaux Menus chez Entrevins

Dommage que notre ami l'ex-albigeois soit aussi loin... sinon c'est certain; chaque semaine on ruinerait son resto et sa cave !!! A 35€ les 9 plats même "Titi" le rochelais ne pourrait pas dire que c'est trop cher !!! c'est dire...

Chapeau bas Guillaume pour tout ce que tu as déjà réalisé


Entrevins, Restaurant le meilleur rapport qualité prix de Valencia

bp sommelier link © DR

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.