24 mars 2008

Dégustation chez Trimbach à Ribeauvillé

Lundi 10 mars 2008,

Aprés un dîner paratagé la veille à Wettolsheim, avec Geneviève et François Barmes, nous revoila d'attaque pour déguster chez la "mythique" maison F.E. Trimbach, en compagnie de Pierre Trimbach.


Pinot Blanc 2005 (assemblage pinot blanc et auxerrois)
Robe pâle, au nez le vin ne semble pas trés mûr, la bouche n'est pas expressive, complétement inhibé avec une finale trés courte, ce pinot blanc est peut être dans une mauvaise phase...

Pinot Blanc 2006
Nez iodé et fruité avec des notes de pomme verte, la bouche est monolithique.

Riesling 2006 +
Nez élégant marqué par la minéralité, la bouche est nette avec une rétro-olfaction ou se mêlent minéralité et notes miellées.La finale est peut etre un peu courte.

Riesling 2006 "Réserve" (terroir de ribeauvillé + achat de raisins)
Nez réglissé, il évoluera avec des notes d' hydrocarbure (fossilisées pour ceux qui préférent).
La bouche est équilibré, la finale est un peu molle.

Frédéric-Emile 2002 ++
Vignes de Riesling de 28 à 60 ans sur les terroirs d'Osterberg et de Geisberg
Nez fossilisé, bouche pleine avec beaucoup de pureté, un beau riesling aérien.

Frédéric-Emile 2001 +
Nez plus mûr et plus concentré que 2002, bouche plus tendue, légerement fumée, finale "verte". A suivre, pour voir l'évolution.



Piqûre de rappel à propos du Clos Sainte Hune:

Le vignoble "Clos Sainte Hune" est une propriété exclusive de la famille Trimbach depuis plus de 200 ans.
Ce vignoble, exclusivement planté avec du Riesling couvre 1,38 hectares et est situé au Coeur du grand cru Rosacker.

Le sous-sol calcaire engendre un Riesling qui développe un parfum spécifique et une concentration en fruit remarquable avec une pointe de minéral en fin de bouche, bien typée du "Clos Sainte Hune".

Le vignoble âgé d'environ 40 ans est exposé Sud Sud-est, les rendements y sont très faibles d'environ 50 hectolitres par hectare.





Clos Sainte Hune 2003 (6g. de résiduels, acidifié sur jus...)
Robe jaune intense.Nez trés mûr avec beaucoup de richesse, légère note de fossile.Aprés aération il dévellope des arômes d'eau de vie de framboise. Bouche progressive, évoluant sur l'empyreumatique avec en milieu, le moka puis le bâton de réglisse. A noter une légère impression de résiduels. Ce Clos Sainte Hune atypique, à l'image de ce millésime caniculaire qui trouvera un excellent compagnon de table avec un plat de caractère, épicé au curry.
Carafage obligatoire.

Clos Sainte Hune 2002 +
Robe moins soutenue que le 2003, moins éxhubérant que le précédent le nez est tout en retenue, exprimant l'amande douce.L'attaque en bouche est fluette, l'ossature acide me semble peu importante, vin trés aérien qui necessite encore quelques années de bouteille.
Carafage obligatoire.

Clos Sainte Hune 1997 +
Olfaction d'arômes patissiers, m'évoquant la rhubarbe et le Kouglopf. En bouche un style plein et équilibré s'affirme pour terminé avec une finale saline.

Pinot Gris Réserve Personnelle 2001 (10g. de résiduels / 14% vol.)
Nez discret, sur des notes de chanterelle.Bouche toujours fraîche malgrés le sucre.
A associer avec une terrine de faisan aux pistaches.

Pinot Gris Hommage à Jeanne 2000 +
Robe coloré, avec des teinte vieil or.Au nez joli bouquet de champignons et de fruits mûrs.La bouche est ample et riche avec 19g.de résiduels évoquant le cépe frais.

Gewurztraminer "réserve" 2004 (9g. résiduels) -
Nez de raisins frais,muscaté, litchee, équilibré, finale interressante pas trop sucrée. Vin trop variétale à mon goût... plairat pourtant à une grande majorité de consommateur, avec ses arômes "rentre-dedans".

Gewurztraminer "cuvée des seigneurs de Ribeaupierre" 2001 (Osterberg)
Nez minéral, bouche pleine poivrée avec une belle amplitude, moins d'éxhubrance que la réserve 2004.Les sucres résiduels (13g.)assez élevés, sont quand même absorbés par la matière.

Frédéric-Emile 2001 V.T. +++
Olfaction trés marquée par le fossilisé, pas d'impression de Vendanges Tardives au nez. Bouche tendue, excellent équilibre avec une fraîcheur impressionante qui rend les + de 50 g. de résiduels légers et subtils. Association avec un homard grillé accompagné de sa réduction de bisque aux épices douces. J'en ai l'eau à la bouche !!!

Gewurztraminer V.T. 2002 + (environ 60g. de résiduels)
Nez légerement fumé, bouche sphérique, ample avec une texture riche et suave.Expression arômatique de la gelée de coing. Bon équilibre fruit/sucre, finale élégante.

Gewurztraminer S.G.N. 2001
Nez pointu (volatile), notes confites. Bouche équilibré avec encore beaucoup de fruit. Pas de surenchêre d'arômatique et d'éxhubérance.

Gewurztraminer S.G.N. 1989 (70g. résiduels)
Robe vieil or aux reflets safran. Nez oeuf dur, choux (mercaptant?)... beurré, vin fermé avec une finale molle. Cette bouteille a surement besoin d'un carafage et d'une longue aération, dommage je ne le re-dégusterai peut être pas...


Merci à Pierre Muller pour cette escapade Alsacienne



La Cave de Reverolle
Pierre Muller Importation et distribution de vins d'origine dans toute la suisse.
http://www.cavedereve.ch/




Merci également à l'acceuil et les nombreux flacons que nous à réservé Pierre Trimbach


Maison Trimbach - 15 route de Bergheim68150 Ribeauvillé
Téléphone 03 89 73 60 30 FAX 03 89 73 89 04

16 mars 2008

ALSACE Dégustation du Millésime 2006

LE VIGNERON

A l'image des leurs vins,ils sont authentiques, francs et directs. A la tête de l'exploitation depuis 1985 et vignerons en bio-dynamie, Geneviève et François sont en permanence à la recherche de la qualité tout en respectant au mieux la nature et l'originalité de leurs divers terroirs.


LA SITUATION GEOGRAPHIQUE

Deuxième village viticole d'Alsace, Wettolsheim se situe à 4 km de Colmar au pied des collines sous-vosgiennes. Ce terroir bénéficie d'un climat semi continental chaud et sec, propice à une maturation affinée des raisins. La région de Colmar dont Wettolsheim, bénéfice de la pluviométrie la plus faible : 500 mm d'eau par an (comparable à Perpignan).


LES TERROIRS

Le Herrenweg, le Leimenthal, le Rosenberg, le Clos Sand, le Pfleck, et les Grands Crus Hengst, Steingrübler et Pfersigberg sont vinifiés séparement en cuvées qui portent les mêmes noms.


LA PHILOSOPHIE

"Le vin est fait dans la vigne et non dans la cave" Les vins sont issus en totalité de la viticulture bio-dynamique, c'est un choix que François Barmès a fait en 1998 pour l'ensemble du vignoble BARMES BUECHER. Des vins d'un rare équilibre, réussis grâce à la bio-dynamie.

LE MILLESIME 2006

François Buecher m'expliqua que juste avant les vendange 2006, un orage important toucha le vignoble alsacien. Les baies de raisins alors bien gonflées par leur maturité subirent des ondes de chocs répétées, causées par la foudre qui à sévie à nombreuses reprises. Sous l'effet de celle-ci, les baies se sont fendues voir éclatées pour certaines parcelles. Autant dire que 2006 fût difficile pour toute la région, les pertes ont été conséquentes. Heureusement le soin et la vigilance apportés aux vendanges et aux tries, auront préserver la qualité des vins des vignerons consciencieux...

LA DEGUSTATION
Le 9 mars 2008 sur la vingtaine de vins dégustés au domaine quelques un ont eu ma préférence. Je la représente avec ces "plus",+/++/+++ sur une echelle de 1 à 3.

Voici quelques un d'entre eux:

Pinot Blanc Rosenberg de Wettolsheim 2006
nez exprimant l'angélique, la bouche est aérienne, avec une finale minérale

Riesling Tradition 2006
dominante anisé au nez, discret, tout en retenue, la finale peine sur la longueur...

Riesling Rosenberg de Wettolsheim 2006 ++
nez discret tout en retenue laissant tout de même aparaître de trés légères senteurs de champignons et d'humus. Arômes ressentit sur une bonne partie des vins du même millésime... La bouche est franche avec déjà en attaque une minéralité bien présente.Vin d'une grande pureté avec une finale séche malgré les 5,4 g/l de résiduels.

Riesling Clos Sand de Wettolsheim 2006
toujours ce nez "champignoné" qui peut quand même dérouter, serait ce la signature des 2006? Trés belle attaque en bouche avec une acidité remarquable, un riesling frais et tendu sans prétention.

Riesling Herrenweg de Turkheim 2006 +
nez arômatique, pas du tout de champignons cette fois, mais des fruits à chaire jaune, la pêche de vigne.En bouche l' attaque est nette, élégant et ample, l'équilibre gras acide est bien maîtrisé.

Riesling Grand Cru Hengst de Wintzenheim 2006 +
Elégant et racé cet étalon (Hengst) allie fruit et acide avec beaucoup d'équilibre.

Riesling Grand Cru Steingrubler de Wettolsheim 2006
légerement arômatique au nez, bouche ample, structuré et sphérique avec un fond minéral, un peu alcooleux...

Pinot Gris Herrenweg de Turkheim 2006 +
Robe jaune claire au reflets dorés.Au nez léger réduit, jus de volaille, bouche ample avec beaucoup d'élégance, trés bel équilibre.

Pinot Gris Herrenweg de Turkheim 2004
olfactif marqué par un trés léger début d'hydrocarbure.Bouche pleine et délicate, sans lourdeur avec cependant un creux en milieu de bouche.

Pinot Gris Rosenberg Silicis de Wettolsheim 2005
Nez éxotique, mais malheureusement pas pour les bonnes raisons... noix de coco dû à un boisé trop marqué (ce sera le seul et unique vin blanc avec cette impression de bois, un intrus ?...)

Gewurztraminer Grand Cru Steingrubler de Wettolsheim 2006 +
élégant avec de l'équilibre, les sucres résiduels sont subtils permettant une finale tout en fraîcheur.

Gewurztraminer Wintzenheim Cuvée Maxime 2006 +
olfaction et rétro-olfaction représentées par la mangue, bien qu'ayant 64,5g/l de résiduels le vin est trés aérien (pour 5,4g/l acidité) avec une jolie pureté.


ALSACE - Vins BARMES BUECHER - 30 rue Sainte Gertrude - F 68920 WETTOLSHEIM
tél: 03 89 80 62 92 - fax: 03 89 79 30 80 - mailto:barmesbuecher@terre-net.fr

bp sommelier link © DR

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.