24 octobre 2006

ZERO WINE



Cette fois ils sont alles trop loin !
Ils ont prétendu que le vin était dangereux pour les femmes enceintes, meme en faible quantite.
Alors que nos meres, nos soeurs et nos femmes nous ont prouve que c etait faux, nous n'avons pas ose reagir. Lachement, terrorises par leurs arguments de sante publique, ne sachant pas quoi dire...
Aujourd hui ils vont plus loin : dans un document officiel, le Directeur General de la Sante indique clairement que la reduction de la consommation globale d'alcool en France passera par "l augmentation du nombre d abstinents et la reduction de la consommation des petits et moyens buveurs, les plus nombreux"
La strategie est donc claire : il ne faut plus seulement prevenir et soigner l'alcoolisme, il faut terroriser les buveurs du dimanche comme on a deja commence a terroriser les femmes enceintes.
J ai reagi a cette déclaration sur VinsdeLoire.info :
http://vinsdeloire.info/news/366.shtml
Je suis certain que, comme moi, vous souhaitez que nous construisions une societe de l education et de la responsabilisation plutot qu une societe de la prohibition et de l interdit.
Et c est pour cette raison que je sors de ma reserve professionnelle et que je me permets de vous demander de m aider a diffuser largement cette information, notamment en faisant suivre ce mail a vos correspondants.
A quelques mois de la presidentielle, il faudra certainement rappeler qu on ne peut pas amadouer la filiere par quelques aides du ministere de l'Agriculture pendant que l'on organise sa destruction au ministere de la Sante...
Bon courage,
Guillaume Lapaque
http://vinsdeloire.info

Aucun commentaire:

bp sommelier link © DR

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.